Croque 33 Coup de gueule – coup de coeur

Coup de gueule :

L’accès très facile aux contenus pornographiques suite à un commentaire laissé sur mon blog accompagné de lien.

Réflexion à mettre en lien avec le numéro de Valeurs actuelles du 14 décembre 2018 : enquête sur les ravages du porno à l’école, sur Internet et en famille : http://www.valeursactuelles.com/societe/en-couverture-de-valeurs-actuelles-cette-semaine-enquete-sur-les-ravages-du-porno-91498

Coup de coeur :

Pour la pub d’Intermarché sur la berceuse « j’ai tant rêvé » d’Henri Salvador. Émotions causées par la belle relation fraternelle, la nostalgie de mon enfance et les mimiques de Sacha, ce petit garçon.

Je vous souhaite un joyeux Noël.

Venez échanger avec moi sur :

2 réflexions au sujet de « Croque 33 Coup de gueule – coup de coeur »

  1. Bienvenue dans le monde du spam (malheureusement, WordPress est une cible prisée).
    Part du principe qu’un message en anglais (mais il peut aussi y en avoir en espagnol) est un spam pour du viagra ou du porno et même si le message tente de te flatter sur le contenu, l’auteur (qui les envoit automatiquement à des milliers de sites) ne l’a ni lu, ni écouté, c’est juste pour placer un lien.
    Sinon, c’est toujours un plaisir de t’écouter avec le bruit des vagues en fond et ce message ne contient pas de lien vers un contenu inapproprié.
    Bonnes fêtes !

    1. Merci Fabrice pour ton commentaire et cette précision au sujet du spam, je m’en suis après coup douté. Mais c’est ahurissant comme le commentaire pouvait vraiment bien correspondre au contenu du Croque. J’ai été bien naïve.
      Néanmoins la question de l’accessibilité à ces sites par tous demeure et me questionne. Surtout quand je vois que ça touche nos jeunes, avec la perte de repères pour certains. L’article de Valeurs actuelles est vraiment enrichissant sur ce point. J’encourage les parents d’ado à le consulter.
      Contente que l’écoute de mes Croques te plaise, c’est également avec plaisir que je les enregistre sur l’estran, au bord des vagues, même sous le crachin comme c’était le cas pour ce Croque-ci.
      Joyeuses fêtes à toi également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *