Croque 38 Fourre tout

Croque fourre tout dans lequel j’aborde 3 sujets a priori sans lien, quoi que. …

  • Réflexion inspiré par Guillaume Vendé dans la voix de Guillaume : streecast ? Comment appeler notre contenu audio ?
  • Coup de coeur : le dernier épisode du streetcast  de Bertrand Soulier Bertrand à roulettes. “Confidences nocturnes brutes d’un nouveau papa “
  • Retour sur la gestion de mes émotions.

Venez partager avec moi le meilleur moment de votre semaine où vous avez croqué la vie.

Croque 37 Ta seconde vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une.

Retour sur ce roman : ce que j’en ai pensé.

J’ai parlé aussi des 2 romans de Gounelle que j’ai lu

Mais mon préféré c’est celui-ci :

Et vous, qu’avez vous pensé de ce roman ?

Venez échanger avec moi sur :

Croque 36 Gérer ses émotions

Suite à mon bilan 2017 et à mes objectifs 2018, j’ai pris la décision de travailler sur mes émotions : travailler sur la gestion de mes émotions.

Mais quand j’ai défini mes objectifs, je ne savais pas concrètement comment faire, je ne savais pas comment opérationnaliser cet objectif.

Pendant les vacances de Noël, j’ai lu 3 supports qui ont constitué une aide dans l’opérationnalisation de mon objectif de gestion des émotions. Chacun m’a apporté un ou plusieurs éléments que j’ai décidés de mettre en œuvre ce premier trimestre.

Et vous, quels sont les objectifs que vous avez opérationnalisés ? et comment, avec quelle aide ?

Venez échanger avec moi sur :

Croque 35 : se lancer des défis

Aujourd’hui la tempête Eleanor fait rage sur la côte avec des vents à 120km/h. Mais où sont passés mon estran et les galets ?

Je commence l’année par un croque sur les défis. J’ai décidé de créer 2018 et non de la subir et pour cela vives les petits défis !

Mes favoris :

  • faire rire au moins 3 personnes par jour, de visu ou au téléphone ;
  • regarder dans les yeux les inconnus avec lesquels je dois interagir et mémoriser la couleur de leurs yeux;
  • entrer en communication avec des personnes en faisant une allusion personnelle : dépasser la simple salutation banale… même si je n’ai pas plus d’affinités avec elles;
  • voir dans les personnes qui m’agacent ou m’énervent le positif et les considérer non plus comme des personnes à fuir mais comme des occasions pour me dépasser et devenir plus forte.

Et vous, quels sont les défis que vous allez vous lancer ?

Venez échanger avec moi sur :