Journal d’une doctorante – module 8 : la procrastination…

Depuis le début de mes vacances scolaires, j’éprouve beaucoup de difficultés à travailler sur ma thèse, bien que ce soit LE meilleur moment pour avancer. En effet, me consacrer à ce projet m’est très difficile pendant l’année scolaire : ma fonction de conseillère pédagogique occupe une place importante et ne permet pas d’être aussi disponible cognitivement que je le souhaiterais pour progresser sur mes travaux.

Aujourd’hui, alors que je dispose de tout mon temps, pourquoi est-ce aussi difficile de s’y mettre ? C’est frustrant !

Je pense que la procrastination a pointé le bout de son nez. Je vous relate dans ce module ce que j’ai mis en place pour réussir à produire chaque jour.

Si vous aussi, la procrastination vous empêche d’avancer, vous pouvez me laisser un petit message sur :

le blog croc-odile.fr

Twitter @Odilery

la page Facebook dédié à Croc’Odile

le discord des Streetcasteurs

3 réflexions au sujet de « Journal d’une doctorante – module 8 : la procrastination… »

  1. Philippe Meirieu
    ‏ @PhilippeMeirieu

    “J’ai découvert qu’à la conférence de Wannsee, sur les quinze hommes qui se sont assis autour de cette table pour mettre sur pied la bureaucratie qui allait massacrer les juifs d’Europe, huit avaient des doctorats.” Chaïm Potok, Le Maître de trope
    **********************************************************

    vu et lu aujourd’hui…

    **********************************************************

    1. Bonjour 😉

      La personne citée dans l’article de Monsieur Meirieu est et sera sans cesse dans la controverse.

      C’est sa marque de fabrique.

      **************************

      Un jour il a dit ça aussi…
      sur un plateau TV abordant une question géopolitique hautement sensible :

      Audrey Crespo-Mara
      ‏Compte certifié @audrey_crespo

      Alain Finkielkraut : “@netanyahu ne propose rien aux Palestiniens. Il ne propose même pas l’arrêt des implantations. Il les pousse au désespoir, à l’extrémisme”. #Jerusalem @LCI

      *********************

      Je n’aime pas les controverses – j’apprécie les débats et j’aime que la parole ne soit interdite à personne à condition que les propos tenus restent dans le cadre de nos lois.
      ———————————————————————-
      Là aussi il faut être vigilant(e)(s) car ce sont les hommes (les femmes 🙂 qui font la loi et ils / elles ont des “travers” qui reviennent malgré l’histoire datée ou proche…
      voire actuelle.

      ********************
      Bref
      Je n’érige personne en détenteur / détentrice de la VERITE car il n’y en a pas et on se doit – à mon sens – d’être dans la nuance autant que faire se peut.

      J’aime le juste milieu froissé = expression employée un jour par Monsieur François Muller et qui m’a bien plu.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *