Journal d’une doctorante – module 7 : sortir de sa zone de confiance

Un module pendant lequel je dis un mot pour un autre : enseignants pour étudiants, précédent pour suivant, … bref les “fleurylèges” sont de retour !

Dans ce module, je partage avec vous une réflexion sur : sortir de sa zone de confort ou comment osciller entre la zone développement et la zone de panique.

Vous pouvez me laisser un petit message sur :

le blog croc-odile.fr

Twitter @Odilery

la page Facebook dédié à Croc’Odile

le discord des Streetcasteurs

2 réflexions au sujet de « Journal d’une doctorante – module 7 : sortir de sa zone de confiance »

  1. Bonjour

    J’aime bien votre style d’écriture.

    les “fleurylèges” 😉

    ****”comment osciller entre la zone développement et la zone de panique” =

    il y a des personnes qui sont douées pour en amener d’autres à cela

    J’ai croisé des femmes et des hommes doué(e)s pour ça.

    Ils elles m’ont “augmentée” pour reprendre un terme de feu Michel Serres :

    https://www.lepoint.fr/societe/michel-serres-la-seule-autorite-possible-est-fondee-sur-la-competence-21-09-2012-1509004_23.php

    Et malheureusement il existe aussi le contraire … particulièrement dans le monde de l’éducation aussi paradoxal que cela puisse paraître.

    Pourquoi ? = se poser la question est intéressant …

    histoire de mieux disséquer le phénomène =
    j’emploie ce verbe “exprès”.

    Très cordialement.

  2. Bonjour 🙂

    Un exemple ce matin dans la presse normande d’une personne qui sort de sa zone de confort à sa manière car il en existe autant que d’envies …

    si on y réfléchit bien…

    le tout étant d’en avoir = des envies
    en
    vie ! :)))))

    moi aussi j’aime jouer avec les mots
    dans tous les sens pourvu qu’ils donnent du sens :)))

    clin d’oeil à ce Monsieur :

    Tweet épinglé
    François Taddei
    ‏ @FrancoisTaddei
    10 nov. 2018

    Sens tu que le mot #sens a beaucoup de sens ? Prends le dans tous les sens, sans interdit, mais gare aux contre sens, car si on cherche dans quel sens trouver Sens, on peut être trompé par ses sens voire ne trouver ni essence ni quintessence alors qu’on est en quête de sens.

    [quelqu’un – je vais taire le nom – a dit un jour “c’est l’envie mon moteur” à quelques mots près]

    l’article :

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/paul-pannier-ingenieur-havrais-a-decide-de-changer-de-vie-et-de-partir-comme-volontaire-aux-philippines-PF15545695

    Meilleures salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *